Nouvelles Ypsomed France

Qu'entend-on par diabète gestationnel?

Le diabète gestationnel, également appelé diabète de grossesse, est un trouble fréquent chez la femme enceinte. Touchant environ 5 % des femmes enceintes, il apparaît quand le corps ne parvient plus à utiliser l’insuline correctement. Il se développe en général entre la 24ème et la 28ème semaine de grossesse et peut entrainer des complications pour la mère et l’enfant.

Prendre de l’avance sur la maladie

Même si les origines du diabète gestationnel ne sont pas totalement expliquées, certains éléments sont des facteurs de risque1:

  • un âge supérieur à 35 ans
  • Le surpoids
  • Des antécédents personnels ou familiaux de diabète type 2
  • Un antécédent de fausse couche
  • Un antécédent d’un enfant macrosome, c’est à dire de plus de 4 kg à la naissance

Prendre une longueur d’avance c’est bien sûr connaître votre situation et influencer les facteurs qui peuvent développer la maladie, mais c’est aussi agir !

Agir contre le diabète gestationnel

Les conseils suivants sont valables au quotidien, ce sont les premières mesures2 proposées par le professionnel de santé si un diabète est détecté.

Mangez sainement et équilibré

Ça ne veut pas dire ne manger que du vert et exit les pauses gourmandes. Mais il est important de conserver un équilibre tout au long de la grossesse en répartissant les sucres, et avec modération. Les aliments3 suivants sont sans danger pour votre glycémie, voire vertueux:

  • L’avocat
  • Les viandes blanches et les poissons
  • Le chocolat noir à 70 % (oui vous pouvez craquer sans vraiment culpabiliser, mais essayez de garder le contrôle!)
  • Le beurre d’arachides
  • Les pommes et les poires
  • La patate douce

Bougez !

Vous êtes en train de créer la vie, c’est extraordinaire et tout le monde vous conseille de vous ménager. Certes! Mais pratiquer une activité physique vous fera beaucoup de bien.

Car en plus de vous éviter une routine de fatigue, résultat de votre baisse d’activité physique causée par les changements dans votre corps, le sport aide à la régulation du taux de sucre dans le sang puisque le corps en activité le consomme.

Demandez conseil à votre médecin et foncez! Il est recommandé de pratiquer 3 à 5 séances d’activité physique par semaine2.

La natation, la danse, le yoga, vous avez le choix, demandez conseil à votre professionnel de santé et choisissez l’activité qui vous correspond.

Retour